Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sondage

Sondage sur la Lettre d'information du SAGE :
Donnez votre avis !!

http://www.pouroucontre.com/cgi-file/vote.cgi?num=62008

Qu'est ce qu'un S.A.G.E. ??

Un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) est un outil de planification et de gestion de la ressource en eau. Un SAGE s’établit dans une large concertation au sein de la Commission Locale de l’Eau représentant tous les acteurs de l’eau d’un territoire hydrographique cohérent. 
(Loi sur l’Eau du 3 janvier 1992)
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:21

    La France est le 1er consommateur européeen de médicaments vétérinaires (300 molécules) et le 4ème consommateur européen de médicaments humains (3000 molécules) (Clavos et al., 2009).

 

    Face aux effets potentiels directs et/ou indirects sur la santé humaine et les écosystèmes et suite aux campagnes exploratoires réalisées sur 3 bassins pilotes (Seine-Normandie, Rhône-Méditerrannée-Corse et Adour-Garonne) les pouvoirs publics ont engagé plusieurs actions complémentaires :

  • le Plan National Santé Environnement (PNSE 2) 2009 - 2013 qui prévoit de compléter les campagnes exploratrices réalisées à ce jour,
  • le Plan National Résidus Médicamenteux (PNRM) qui vise à préciser les enjeux environnementaux et de sécurité publique liés à la présence de résidus médicamenteux dans les milieux aquatiques.

    Des prélèvements ont été réalisés en juin 2010 sur le bassin Artois-Picardie et ont permis d'établir un état des lieux de la présence de substances médicamenteuses dans les eaux de surface. Un point de prélèvement a été réalisé sur la station de Roesebrugge, à l'aval du bassin versant de l'Yser. 3 molécules (carbamazépine, diclofénac et metformine) à usage humain ont été quantifiées dans des concentrations allant de 1 à 10 µg/L (pressions domestiques liées à l'ANC). Les médicaments vétérinaires d'élevages classiquement utilisés n'ont pas été retrouvés dans les eaux de l'Yser.

 

    Bien que les risques encourus pour la faune et la flore n'aient pas encore été clairement établis, ces premiers résultats permmettent de relativiser le risque sanitaire : pour les deux substances les plus fréquemment retrouvées (carbazépamine et diclofénac), il faudrait pouvoir ingérer 1 L d'eau par jour pendant respectivement 547 ans et 1027 ans, pour absorber l'équivalent d'une seule dose journalière.

 

    Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le rapport établi par l'Agence de l'Eau Artois Picardie en vous rendant directement sur le site Internet de l'Agence ou en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by SAGE de l'Yser - dans Etudes - Projets
commenter cet article

commentaires